navigation

Elle et Lui

girl Écrire à Lisa : lisa.laversenne@sfr.fr

Lisa Laversenne est l’héroïne du premier roman de Christian Thébar : ADORABLE RENCONTRE

Située en 2005, cette chronique d’une passion amoureuse met en scène une femme bourgeoise de quarante-deux ans qui élève seule ses deux garçons.
Gilbert Tellier, son ancien compagnon a préféré prendre le large abandonnant femme et enfants pour échapper à la justice qui le recherche pour diverses malversations commerciales.

Lisa Laversenne incarne à merveille le stéréotype de ces mères de famille qui à la suite d’un divorce ou d’une séparation se retrouvent seules à assumer leurs besoins et ceux de leurs enfants.

La vie quotidienne (coincée entre son travail et ses enfants) n’est pas facile pour Lisa et son emploi du temps surchargé ne lui laisse guère de répit pour «les petits plaisirs».

Femme épanouie et assez extravertie, chaque soir, comme des millions de célibataires elle cherche sur le site Adora l’âme soeur… et le bonheur qui va avec.
Un soir Lisa rencontre Paul Chambeyron, un illustrateur plus âgé qu’elle, qui est le contraire du profil de son ancien compagnon.

Une liaison passionnelle va s’installer entre ces deux êtres…

Son adolescence a été bercée par les musiques de Bob Dylan, Joan Baez, Cat Stevens, Léonard Cohen, John Lennon, Jean Ferrat, Georges Moustaki, Maxime le Forestier.
Elle écoute aujourd’hui :Alain Souchon, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Patrick Bruel, Carla Bruni… elle aime aussi GÉNÉSIS


boy Écrire à Paul : paul.chambeyron@sfr.fr

Paul Chambeyron est un enfant des années soixante-huit.

Second garçon d’une famille bourgeoise, il devient « baba cool » après des mois de grèves bercés par des discours révolutionnaires pour construire un avenir paisible dans un monde enchanté (tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil).

L’histoire le présente à cinquante ans, avec un parcours social standard :

— Mariage, deux enfants, un divorce… désordre affectif, perte de confiance en soi et perte de son emploi.

Désillusion d’une vie qui n’épargne ni sa famille, ni son travail, et met à nu sa sensibilité refoulée de quinquagénaire.

Cet illustrateur, ancien soixante-huitard, naïf, devenu « bobo » (comme beaucoup de gens de sa génération) s’essaye à la séduction sur les sites de rencontres… sans trop savoir ce qu’il cherche vraiment.

Un soir sur le site Adora , il reste intrigué par le profil de Lisa Laversenne, cette femme bourgeoise qui « tchate » de façon délurée.

C’est le début d’une drôle d’histoire…

Son adolescence a été bercée par les musiques des Doors, des Beatles, de Supertramp, des Eagles, de Queen, de Roxy Music, de Carlos Santana, de Serge Gainsbourg et de Léo Ferré.
Il écoute aujourd’hui : Renaud, Jean Louis Aubert, Bénabar, Vincent Delerme.

Commentaires»

  1. J’aime bien ce que tu fais , c’est rafraichissant et novateur, j’aimerais que tu me téléphone pour bavarder un brin, (d’autant que tu es le parrain de ma rose) , à trés bientôt l’artiste !

  2. Heureux de ce moment de discution avec toi...

    Et en attendant juin…je trinque à nos amours de jeunesse.

    RAY…

Laisser un commentaire

Haizer; ou la magie de la n... |
Rablog |
Lettre à l'être |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | juno39
| Du polar à lier
| Broderies